Archives de catégorie : Arboriculture

Championnats : La France à Agen, l’Europe à Thoiry

Le calendrier des arboristes grimpeurs français était chargé en ce mois de juin 2018, avec les rencontres nationales du 1er au 3 juin à Agen (Lot-et-Garonne) et le championnat d’Europe les 30 juin et 1er juillet à Thoiry (Yvelines). [ Par Yaël Haddad ]

Les rencontres nationales d’arboriculture organisées par la Société française d’arboriculture (SFA) et ses partenaire sont pris place durant trois jours dans le parc Walibi Sud-Ouest, aux portes d’Agen (Lot-et-Garonne). Comme l’an dernier, les sélections en cinq épreuves se sont déroulées le vendredi, et le master le dimanche. Le championnat d’Europe, quant à lui, ne s’était pas déroulé depuis bien longtemps sur le territoire national. Il faut remonter pour cela à 2006, dans le parc du Grand-Blottereau, à Nantes (Loire- Atlantique). Cette fois, la rencontre européenne s’est déployée dans le parc du château de Thoiry, dans les Yvelines, un magnifique site classé« Jardin remarquable » qui abrite le zoo-safari éponyme.

France : Tanguy Bonniordet Sophie Valat sur le podium

Dans le parc Walibi Sud-Ouest, plusieurs cèdres accueillaient les classiques épreuves des élection – déplacement dans l’arbre, secours aérien, lancer de petit sac, grimper en footlock, grimper rapide – puis le master. Le cumul des points obtenus dans les phases sélectives permettait de retenir les cinq concurrents masculins et les deux adversaires féminine spour la finale du dimanche. À ces derniers sesont ajoutés le meilleur concurrent étranger parmi les deux Allemands et le Catalan venu participer à cette rencontre. Tanguy Bonniord, déjà vainqueur en 2016 à Vichy, a décroché la première place, suivi de Félix Patris et deBenoît Bouton. Chez les filles, Sophie Valatgagne le concours devant Zoé Gaugler. Le samedi, la journée était consacrée à des présentations de matériels, à des animations de grimpe encadrée dans les arbres ainsi qu’àun petit jeu de reconnaissance des végétaux préparé par Christelle Denis, enseignante en aménagements paysagers au lycée agricole Armand-Fallières, à Nérac (Lot-et-Garonne).

Europe : une belle préparation à Thoiry

L’organisation du championnat d’Europe a été orchestrée d’une main de maître par Sébastien Debeul, responsable du service jardin du domaine de Thoiry, et par son adjoint arboriste grimpeur, Arnaud Delannoy. La compétition réunissait une soixantaine de concurrents et concurrentes en provenance d’une quinzaine de pays, sans parler des membres du jury sélectionnés par l’International Society of Arboriculture (ISA). Le village des exposants et les abords de chaque arbre de la sélection avaient été soigneusement aménagés pour offrir le meilleur accueil à tous les participants – arboristes grimpeurs sélectionnés, équipe technique, jury –, sans oublier les visiteurs. Outre les fabricants et distributeurs de matériels et d’équipements de protection individuelle (EPI) partenaires habituels des rencontres nationales, plusieurs exposants étrangers s’étaient également déplacés pour l’occasion. De quoi faire le plein de nouveautés pour les participants.

Romain Chignardet sacré champion d’Europe

Première grande satisfaction pour l’équipe nationale, parmi les cinq concurrents masculins et les trois compétitrices féminines finalistes se trouvent deux Français et une Française ! Et, cerise sur le gâteau, le gagnant chez les hommes n’est autre que Romain Chignardet, gérant de l’entreprise L’Arbre de Vie dans le Cher. Ce jeune arboriste grimpeur de 31 ans n’est pas un inconnu des podiums. Il a gagné le championnat de France en 2011 et en 2013, et s’est placé deuxième en 2017. Ce dernier classement lui a permis de participer au championnat d’Europe 2018. Mais la trop grande proximité entre les dates des épreuves nationales et celles du championnat européen ont constitué un handicap pour bien s’organiser. Sa victoire lui permettra néanmoins de se rendre au championnat du monde 2019, aux États-Unis dans le Tennessee. Une très grande joie pour ce professionnel qui se qualifie plutôt d’« instinctif ». « Je ne fais pas de préparations spécifiques pour les championnats auxquels je participe. J’ai une bonne condition physique liée à la pratique quotidienne de mon métier, à  une bonne hygiène de vie et sans doute aussi à mon passé de sportif de haut niveau durant une petite dizaine d’années entre le collège et le lycée. » À quoi doit-il, selon lui, sa réussite ? D’une part, à l’esprit d’équipe développé au sein de la Team France durant le week-end, riche d’encouragements réciproques et de nombreux échanges après les sélections, et à sa très bonne connaissance du règlement du concours – dont certains détails peuvent être modifiés d’une année sur l’autre à la suite de réclamations – et, d’autre part, à son attitude posée durant les épreuves, en particulier pour la finale.

LES RÉSULTATS  CHAMPIONNAT D’EUROPE

Palmarès masculin :

  • 1er : Romain Chignardet (France)
  • 2e : Fritz Van der Werff (Belgique)
  • 3e : Fabian Weber (Allemagne)
  • 4e : Jérôme Pagny (France)
  • 5e : Miguel Lillo (Espagne) - disqualifié

Palmarès féminin :

  • 1re : Josephine Hedger (Grande-Bretagne)
  • 2e ex æquo : Sophie Valat (France) et Erika
  • Luppi (Italie) - disqualifiées

Source :  MATÉRIEL ET PAYSAGE N° 140 - AOÛT-SEPTEMBRE 2018

Colloque international « Les allées d’arbres, de la guerre à la paix »

Les allées d’arbres ont constitué un élément majeur du théâtre de la 1ère Guerre Mondiale, accompagnant la montée des troupes au front, servant de repères mais aussi de cibles. Elles ont étonné les soldats venus des antipodes, hanté les témoins qui ont laissé écrits et tableaux, insufflé l’espoir en rappelant qu’un ordre avait existé avant le chaos.

Ces allées ont inspiré en 1915 le vœu de l’officier britannique Gillespie de voir créer, à l’issue de la guerre, une route de pèlerinage sous la forme d’une « longue allée (…) des Vosges à la mer ». Une telle réalisation fut également demandée en 1919 par le député Lemire, père des Jardins ouvriers, à la Chambre des députés française.

Cette allée ne fut pas réalisée. Mais, alors que la France avait perdu une grande partie de ses allées dans la zone des combats, celles-ci surgirent en nombre aux antipodes sous la forme d’allées commémoratives, en Australie, en Nouvelle-Zélande, mais aussi au Canada, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Italie.

Le colloque international organisé dans les Vosges (Liffol-le-Grand) les 12 et 13 novembre 2018 abordera la dimension culturelle des allées pendant la guerre. Les intervenants feront un tour d’horizon des allées commémoratives de leurs pays respectifs.

Les actions de valorisation engagées aujourd’hui dans ces pays par les citoyens et les pouvoirs publics seront présentées. Le colloque explorera les potentiels des allées pour notre temps, pour mettre en relation lieux et citoyens, dans l’esprit et la perspective des itinéraires culturels européens du Conseil de l’Europe.

  • Programme : élaboration déléguée à Chantal Pradines, experte auprès du Conseil de l’Europe pour les questions d’allées d’arbres
  • Intervenants des 3 continents concernés par la pratique (Allemagne, Australie, Belgique, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Nouvelle-Zélande, Pologne…) : universitaires, paysagistes, conservateurs du patrimoine, gestionnaires d’allées, experts en arboriculture, acteurs touristiques, citoyens, …
  • 200 participants : enseignants-chercheurs, paysagistes-concepteurs, acteurs du patrimoine culturel, promoteurs et gestionnaires d’allées, professionnels de l’arbre, historiens, gestionnaires de lieux de mémoire, acteurs du tourisme culturel, aménageurs, citoyens, élus…
  • Lieu : Vosges (Liffol-le-Grand)

Programme

Lundi 12.11.2018

Lundi Thème de l'intervention Intervenants présumés Titres
9 h15 Café d'accueil  
10h15 Ouverture Eric Mutschler et partenaires Président de l'association ALLEES-AVENUES / allées d'avenir /
10.40 Le Conseil de l'Europe et la Convention européenne du paysage : de la guerre à la paix / démocratie et paysage Maguelonne Déjeant-Pons Secrétaire exécutive de la Convention Européenne du Paysage. Conseil de l'Europe
10.55 Le rapport "Infrastructures routières : les allées d'arbres dans le paysage" : points de repères Chantal Pradines Déléguée générale de l'association ALLEES-AVENUES / allées d'avenir /
11.10 pause
11.30 L’arbre et sa charge symbolique Georges Feterman Président de l’association A.R.B.R.E.S
11.50 Les allées d'arbres dans la Grande Guerre : réalités de terrain et perceptions Paul Gough Pro Vice-Chancellor (= adjoint au directeur) et Vice President, College of Design and Social Context, RMIT University; chercheur spécialisé dans  l’iconographie des commémorations et la géographie culturelle des champs de bataille
12.10 La genèse des allées mémorielles : le deuil sans corps, le deuil sans lieu et le choix de la beauté et de la vie. Jo-anne Morgan auteur d’une thèse de doctorat de l’université de Canterbury (2008) « Arboreal Eloquence : Trees and Commemoration”
12.40 GRAND TEMOIN / échanges avec la salle Stéphanie de Courtois historienne des jardins, enseignante à l’école nationale d’architecture de Versailles,  membre du comité scientifique international ICOMOS IFLA des paysages culturels
12.50 déjeuner
14.20 Les allées d'honneur australiennes Stuart Read paysagiste, conservateur du patrimoine (Office of Environment & Heritage, NSW Dept. of Planning & Environment), en charge de jardins et des paysages culturels ; membre du comité directeur de l'Australian Garden History Society, membre du comité scientifique international ICOMOS IFLA des paysages culturels
14.40 Le vœu de Gilespie, la Roads of Remembrance Association  et les allées mémorielles en Grande-Bretagne David Lambert Historien des jardins. Directeur de The Parks Agency, bureau d’études specialisé dans les arcs publics. Ancien conservateur de la Garden History Society; auteur d’un guide sur les parcs et jardins mémoriels de la guerre pour le compte de English Heritage
15.00 Les allées mémorielles canadiennes Gordon Fulton ancien directeur du programme Revitalisation des rues principales du Canada de la Heritage Canada Foundation
15.20 GRAND TEMOIN / échanges avec la salle Isabelle Masson-Loodts archéologue et historienne de l’art, journaliste  indépendante ;  auteur du blog Paysages en bataille
15.35 pause
16.05 Les allées mémorielles aux USA Dan Marriott paysagiste concepteur, urbaniste, Directeur de PDM+A, cabinet spécialisé dans la préservation des routes historiques et pittoresques ; Professeur associé à George Washington University, Professeur invité de Pennsylvania State University spécialiste routes historiques, membre d’ICOMOS
16.25 Les allées mémorielles itatiennes, inspirées du Canada Aldo Giorgio Pezzi  ou Patrizia Tomassetti  AGP: responsabile Area Paesaggio Soprintendenza Archeologia delle Arti e Paesaggio dell’Abruzzo
16.45 Les allées mémorielles de Nouvelle-Zélande Stuart Read  paysagiste concepteur, conservateur du patrimoine (Office of Environment & Heritage, NSW Dept. of Planning & Environment), en charge de jardins et des paysages culturels ; membre du comité directeur de l'Australian Garden History Society, membre du comité scientifique international ICOMOS IFLA des paysages culturels
17.05 GRAND TEMOIN / échanges avec la salle Linda Dicaire paysagiste concepteur  et experte-conseil en gestion des ressources culturelles ; membre du comité scientifique international ICOMOS IFLA des paysages culturels; concepteur du Parc du centenaire de la Fondation Vimy
17.45 transfert Autigny-la-tour
18.25 Concert d'Arbrassons  Angeli Primitivi
19.10 Dîner de gala
22.00 Transferts vers hébergements

Mardi 12.11.2018

Thème de l'intervention  Intervenants présumés  Structures intervenantes présumées
9.15 Accueil Eric Mutschler Président de l'association ALLEES-AVENUES / allées d'avenir /
9.20 Que sont devenues ces allées ? L'engagement des citoyens, l'engagement des pouvoirs publics Chantal Pradines Déléguée générale de l'association ALLEES-AVENUES / allées d'avenir /
9.30 Quand les allées mémorielles ne pèsent rien face aux intérêts financiers : l'exemple de Sheffield Chris Rust Sheffield Tree Action Group
9.50 L'exemple de Montafia d'Asti, point de départ d'une prise de conscience collective Angelo Porta Association  / Commune
10.10 GRAND TEMOIN / échanges avec la salle Maguelonne Déjeant-Pons Secrétaire exécutive de la Convention Européenne du Paysage. Conseil de l'Europe
10.30 Pause
10.50 Avenues of Honour 1915-2015 : un projet de toute une profession Glenn Williams Directeur de TREENET
11.10 "Des allées, pas des frontières" : Allée transfrontalière PL-DEd'où vient l'idée, les obstacles, la procédure, l'écho, les conseils Katharina Dujesiefken

Piotr Tyszko-Chmielowiec

Ingénieur agronome, experte en arboriculture ornementale, référente « Allées » du BUND (Amis de la Terre Allemagne)
ingénieur agronome ( ?), expert en arboriculture ornementale, écologue, directeur du programme « Roads for Nature » de FER (Fundacja EkoRozwoju - Foundation for Sustainable Development) PL
11.30 Remise du prix SPPEF

  • Commune d’Heining-lès-Bouzonville, restauration d'une allée de fruitiers, chemin communal de randonnée transfrontalière
  • association "Autour du canal de Bourgogne”, restauration des allées du canal
  •   groupe d’action "Gien, sauvons les platanes”, actions pour la préservation d’allées historiques
  • M. & Mme Eppinger, pour la gestion attentive de leur allée, avec expertise et élagueurs-grimpeurs
Alexandre Gady

Chantal Pradines

Président de l’association Sites & Monuments

Présidente du jury comprenant des représentants du ministère de la Culture et du ministère de la Transition écologique et solidaire, un expert en arboriculture, un écologue, un administrateur de Maisons Paysannes de France, une journaliste spécialisée « arbres » et « paysage »

12.45 GRAND TEMOIN / échanges avec la salle Marina Cervera paysagiste concepteur, urbaniste, professeur associée Barcelone, présidente de commission IFLA
13.05 Déjeuner
14.25 TABLE RONDE CONSTRUCTIVE AVEC LA SALLE

Ecrire l'histoire de demain. Vers des itinéraires culturels et touristiques des allées.

L’amorcer par une construction modulaire :

  • faire progresser la connaissance sur les allées (réseau de chercheurs ; inventaires)
  • mettre en relation des acteurs/allées (lauréats du « Prix des allées » ; sites de mémoire du dossier UNESCO ; tronçons de la Deutsche Alleenstraße ; Jardins de paix ;  allées transfrontalières ; etc.)
  • réaliser des plantations (plantation franco-australienne à Pozières ; plantation franco-allemande à Heining-lès-Bouzonville ; etc.)
  • associer les professionnels (faire du projet sur les allées une vitrine pour la bonne gestion de l’arbre en général)
  • associer les citoyens (exposition, action artistique et bande dessinée 2019 ; publication d’un ouvrage 2020 ; etc.)
Marina Cervera

Erick Constensou

 

Marie-Madeleine Damien

 

Erwin Pfeiffer

 

Barthélémy Lemal

David Lawry

Laurent Pierron

paysagiste concepteur, urbaniste, professeur associée Barcelone, présidente de commission IFLA

Chef du service technique et environnement de la route. Conseil départemental de Haute-Garonne, lauréat du « Prix des allées » 2016

Géographe, professeur honoraire de l’université de Lille, coordinatrice nationale du dossier UNESCO Grande Guerre, présidente de l’Association paysages et sites de mémoire de la Grande Guerre

Stellvertretender Ressortleiter Tourismus ADAC ; Directeur de la rédaction touristique de l’ADAC, administrateur du Porsche Club Deutschland e. V., administrateur de Deutsche Alleenstraße e.V.

Maire de Heining-lès-Bouzonville, lauréat du « Prix des allées » 2018

Co-fondateur de TREENET, fondateur du projet « Avenues of Honour »

Arboriste grimpeur, quadruple champion de France, président de la Société Française d’Arboriculture

15.25 Conclusion

CHAMPIONNAT D’EUROPE 2018 DES ARBORISTES A THOIRY

Venez découvrir les meilleurs Arboristes Grimpeurs d'Europe.

Durant ce week-end nous allons prendre de la hauteur au ZooSafari de Thoiry ! Pas moins de 60 arboristes, hommes et femmes, vont se confronter. 5 épreuves mettant en scène de manière divertissante les difficultés tech-niques liées à leur métier :

  • Le Petit Sac (Throw Line) Passage de cordes dans une fourche de l'arbre via le fameux lancé de petits sacs.
  • Le Grimper Rapide (Speed Climb) Ascension fulgurante de branche en branche assurée par un "backup" pour garantir la sécurité des participants.
  • Ascension sur corde (Ascent Event) Épreuve utilisant les techniques modernes d'ascension sur corde.
  • Déplacement dans un arbre (Work Climb) Parcours technique avec 4 cibles à toucher sans casser de branches.
  • Sauvetage d'un blessé dans un arbre (Aerial Rescue) Simulation en situation réelle, pour sauver un arboriste blessé dans un arbre en moins de 6 minutes.

A l'issu de cette première journée d'épreuve 8 arboristes seront qualifiés pour les épreuves finales du lendemain : le Master. Deux vainqueurs, un homme et une femme, seront consacrés "champion européen" et pourront ainsi participer au championnat du monde !

En parallèle du championnat européen des arboristes grimpeurs, les associations SFA, SEQUOIA et GECAO se réunissent pour vous présenter leur passion grâce à des activités sur leur stand ouvert au grand public. (laboratoire, démonstration de grimpe, expertise...)

De nombreuses animations seront également au rendez-vous pour permettre aux petits comme aux grands d'en apprendre d'avantage sur ce métier.

  • spectacle d'acrobate à ruban et théâtre dans les arbres
  • slackline et grimpe encadrée dans les arbres
  • stand de communication et d'information sur le métier et les arbres
  • dôme géodésique
  • comteurs d'histoires et musiciens
  • jeux en bois
  • animations et initiations au cricket par le club de Thoiry
  • et pleins d'autres surprises vous attendent sur place !

TARIFS PRIVILEGES Profitez de tarifs spéciaux
sur présentation de cette newsletter aux caisses du Zoo

Tarif unique adulte / enfant
Accès Zoo uniquement + championnat (ne comprend pas le Safari en voiture) 13 € pour une journée
20€ pour les deux jours

ArboRencontre « Arbres fruitiers et vergers urbains »

Depuis 1997, le CAUE77 organise dans des communes de Seine-et-Marne des journées techniques sur des thèmes précis liés à l’arbre. Conférences, débats, visites de terrain avec les meilleurs spécialistes du sujet. Retrouvez les informations concernant les arborencontres précédentes et préparez votre déplacement (covoiturage) en consultant le site www.arbres-caue77.org. Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu informé des futures manifestations et publications.

Stands

  • Libraire«LeCabanon»Vente de livres sur l’arbre et le paysage
  • Société Française d’Arboriculture
  • Les croqueurs depommes
  • Pépinière Chatelainexpo

Tarifs

  • Journée: 20euros(10euros pour les étudiants et les demandeurs d’emploi Justificatif obligatoire)
  • Déjeuner: 20euros Paiement par chèque à l’ordre du CAUE77 ou par virement pour les collectivités locales à effectuer avant la journée.

 

Concours pour la préservation des allées d’arbres

Et même si vous avez déjà concouru par le passé…  Vous n’avez pas été lauréat ? C’est effectivement possible : retenir chaque année 17 ou 18 lauréats ne serait pas bien sérieux !

Cela ne signifie pas pour autant que votre dossier n’a pas intéressé le jury. Et entre temps, vous avez continué à enrichir vos actions. Alors, n’hésitez pas à capitaliser sur le travail déjà accompli pour représenter un dossier !

Peut-être que vous aurez la joie de pouvoir à votre tour écrire comme les lauréats passés :

  • « Cela a été un vrai plaisir d'être présente et très émouvant pour moi de voir notre petit village à l'honneur dans ce lieu prestigieux!»
  • « Notre élu et notre Directeur étaient très contents. Je pense que cela va nous faciliter le travail »
  • « …. excellente journée d’hier où nous avons pu croiser des personnes motivées et passionnées avec lesquelles nous avons pu échanger sur nos projets et nos perspectives d’actions. Cette récompense est relayée au travers de notre communication interne et nous en sommes fiers»
  • « Avec l'attention que vous avez apporté au suivi de notre document, dont la préparation a été, pour moi, un vrai bilan entre mes actions passées et mes envies futures, vous encouragez nos efforts . Par ce prix généreux, mais aussi par votre accompagnement au travers de cette fiche de propositions, vous valorisez et renforcez des projets et actions à venir dont l'essentiel reste la préservation d'un environnement paysager nécessaire à l'homme. »

Concours pour la préservation des allées d’arbres

I. Objet

Le concours porte sur toutes les actions locales qui contribuent à la préservation des allées d’arbres, c’est-à-dire aux voies (chemins, routes, rues ou voies d’eau) bordées d’alignements d’arbres.

Sont concernées :

  • les actions liées à la pérennisation des allées d’arbres (entretien, restauration, plantations, formation des personnels, études préalables, travaux de recherche etc.) ;
  • les opérations de financement et les actions de valorisation économique (tourisme, pépinières etc.) ;
  • les actions de communication et d’animation ainsi que les actions de sensibilisation du grand public et des professionnels ;

Le jugement du concours se fera en référence au rapport « Infrastructures routières : les allées d’arbres dans le paysage » publié par le Conseil de l’Europe et aux recommandations qu’il contient.

Pour consulter le rapport

II. Participation

Le concours est ouvert aux collectivités territoriales, aux associations, aux professionnels, ainsi qu’aux particuliers propriétaires d’allées.

III. Dossier de candidature

Pour être pris en compte, le dossier doit être présenté par une personne représentant l’entité candidate.

Il doit être constitué des documents ci-après :

  • une note de présentation décrivant l’action ou les actions proposées au concours
  • un plan de situation de la ou des allées concernées
  • des photographies en couleur, avec légende et mention du crédit photographique
  • dans la mesure du possible, un dossier sur l’histoire de la ou des allées concernées
  • le cas échéant, un dossier de presse
  • le formulaire de présentation rappelant les principales caractéristiques de l’action ou des actions proposées au concours, document à télécharger sur le site www.sppef.org/prix/ (remplissable à l’écran)

Les dossiers informatiques seront transmis à l’adresse suivante : prix-allees@sppef.org. Ils seront doublés par un dossier papier disposé dans un porte-vues (reliure à feuillets plastiques transparents). Le jury se réserve le droit de rejeter les dossiers incomplets ou hors délai.

Joindre une grande enveloppe affranchie en timbres au tarif de l’expédition pour le renvoi des dossiers papier.

IV. Inscription – Date de clôture

Les dossiers papier devront être adressés ou déposés à l’adresse suivante :

SPPEF – Sites & Monuments
« Prix allées d’arbres »
39, avenue de La Motte-Picquet
75007 PARIS

Date limite de réception des dossiers : 31 mars 2018

V. Jury

Le jury, réuni au siège de la SPPEF, est composé de représentants des administrations et entreprises attribuant les prix, de personnes qualifiées et de représentants de l’association.

VI. Critères d’attribution des prix

Les prix récompensent en particulier les actions :

  • contribuant à la pérennisation du patrimoine existant (procédures de gestion respectueuses des arbres par exemple) ;
  • assurant la restauration de ce patrimoine par des plantations en regarnis ;
  • contribuant à la plantation de nouvelles allées dans des conditions assurant la perception du lien entre la voie et les alignements, la perception de la colonnade des troncs et, à terme, sauf dans le cas de formes architecturées, la formation d’une voûte au-dessus de la voie ;
  • prenant en compte conjointement la valeur culturelle et environnementale des allées et leur apport au paysage, à la sécurité routière, au bien-être et à l’économie ;
  • valorisant le croisement des compétences ;
  • encourageant la participation et la responsabilisation du public ;
  • s’inscrivant dans la durée ;
  • ainsi que les actions de défense en justice.

VII. Nature des prix

Les prix sont de nature diverses :  une dotation financière, une médaille, deux diplômes.

VIII. Remise des prix

Les lauréats seront prévenus individuellement des dates et lieu de la remise du prix.

Afin de participer, merci de ne pas omettre de renseigner ce formulaire, à nous retourner imprimé par la poste avec le dossier :

L’association « Au Fil des Cimes » grimpe encadrée dans les arbres et animation nature

Ce fil des cimes s’est tissé en 2012 autour de l’envie de faire partager notre passion des espaces naturels et des arbres en particulier.

Les tisserands de ce projet sont issus de l’enseignement, de l’éducation à l’environnement, du milieu paramédical et de la gestion forestière.

Observer un arbre, comprendre comment il grandit, apprendre à grimper, à faire un noeud : c’est développer des savoirs, des savoirs être, des savoirs faire.

Pour que ces découvertes soient accessibles à tous, nous nous efforçons d’adapter les ateliers pour les participants en situation de handicap.

L’association fera parler d’elle lors de sont passage dans l’émission «Des racines et des Ailes» diffusée sur France 3 le mercredi 14 février 2018 ou les cameras se sont poser dans le Lot (46) aux abords de la réserve naturel de ‘l’Igue de Crégols » sur le Parc Naturel Régional des Causses du Quercy.

Une reconnaissance de ce fabuleux métier issue des techniques de travail des arboristes / grimpeurs.

Nouvelle fiche conseil : recépage

La C.A.U.E. 77 viens de publier une nouvelle fiche de conseil sur la recépage.

Le recépage consiste à couper un arbre à la base du tronc. Ainsi, le systéme racinaire est conservé et le systéme aérien est supprimé. Cette action provoque , sous certaines conditions, l’apparition de rejets sur sa souche et parfois de drageons sur ses racines traçantes. Une souche où se sont développés de jeunes rejets est nommée une rachée. La période écoulée entre deux recépages est appelée «révolution». Le recépage peut également être utilisé pour les arbustes.

Telecharger la fiche sous : http://www.arbres-caue77.org/medias/files/le-recepage-fevrier-2018.pdf

Formation : Cycle 2017 – Nature en ville

Les CAUE d'Île-de-France mettent leur expertise à votre service dans cinq cycles de formation, retrouvez ici le calendrier des 7 modules de formation du cycle Nature en ville.

Les CAUE d'Île-de-France s'associent pour proposer un cycle de formation professionnelle pour appréhender méthodes et stratégies afin d'intégrer la nature et le paysage dans les projets. Les questions environnementales sont au cœur des grands enjeux actuels. Elles nous amènent à reconsidérer l’usage de nos ressources et à intégrer la nature dans nos modes de vie et de fabrication de la ville. Nos sociétés reconnaissent maintenant l’importance d’agir en faveur de la préservation de nouveaux équilibres économiques, écologiques et sociétaux durables.

Inventer de nouvelles pratiques pour un meilleur cadre de vie, gérer autrement les espaces naturels peu ou fortement anthropisés, réguler les cycles de l’eau pour anticiper les risques d’inondations, créer de nouveaux liens entre la ville et son agriculture, entre les habitants et leurs lieux de vie, positionner la nature et les paysages comme des éléments fondamentaux du projet urbain, sont au cœur des thématiques portées par les CAUE d’Ile-de-France.

Notre ambition est de transmettre, grâce à l’intervention de nombreux acteurs du monde de l’environnement, de l’urbanisme, de l’agriculture et du paysage, des connaissances approfondies sur la manière de gérer et de prendre en compte la nature en ville.

Cette formation professionnelle est destinée aux services des collectivités territoriales et de l’État concernés par l'aménagement et la gestion des espaces publics. Elle vise à donner aux collectivités des éléments de méthode et de stratégie, leur permettant d’intégrer la prise en compte de la nature et du paysage dans les projets urbains.

Calendrier

  • Module 1 : Nature en ville : de quoi parle-t-on ?
    Mardi 21 février 2017
  • Module 2 : Aménager et gérer durablement les espaces verts
    Mardi 21 mars 2017
  • Module 3 : Positionner l'agriculture comme une composante du projet urbain
    Jeudi 20 avril 2017
  • Module 4 : Développer l'installation de jardins partagés
    Mardi 16 mai 2017
  • Module 5 : Gérer de façon alternative les eaux pluviales
    Jeudi 15 juin 2017
  • Module 6 : Maintenir et développer la place de l'arbre en ville
    Mardi 19 septembre 2017
  • Module 7 : Protéger et gérer le patrimoine arboré
    Mardi 3 octobre 2017

Échangeons du bois raméal fragmenté

Avec la technique du bois raméal fragmenté, on comprend mieux pourquoi les sols de culture ont tendance d’année en année à s’appauvrir. L’exportation des récoltes doit être compensée par des apports de nutriments assimilables par les plantes : ça parait logique. Mais pourquoi, au fil du temps, il semble y avoir une perte plus profonde, notamment de l’humus, de la biodiversité des sols et de leurs capacités plastiques.

Les sols cultivés ne viennent-ils pas de la forêt originelle ? Agriculture rime avec déforestation. En reléguant l’arbre à la portion congrue, l’agriculture s’est privée de ses capacités au bénéfice du sol. Le BRF, tout comme l’agroforesterie, la permaculture et, plus généralement, l’agroécologie en apportent la démonstration. Le programme 4 pour 1000 qui vise à augmenter l’humus des sols par un maintien plus durable du carbone va dans le même sens.

Ce constat participe de la nécessaire prise de conscience. Peut-on cependant en rester là ?

Le site « Échangeons du bois raméal fragmenté » est conçu pour favoriser les échanges de bois en vue de son retour au sol : sur cette base, nous pourrions voir ensemble comment soutenir et organiser les gestes que chacun de nous peut engager à son niveau dans le bon sens.

Voici un petit sondage pour explorer ce qu’il est possible d’imaginer, de construire et de faire ensemble. Vous m’aideriez grandement en y consacrant quelques minutes.

 

Journée européenne des allées 2017

Les allées d’arbres sont ces voies – chemins, routes, rues, mais aussi canaux – bordés d’alignements d’arbres plantés de manière régulière, qui marquent avec force les paysages européens. Toutes ces allées sont liées à l’art du jardin « à la française », qui leur a donné leur nom, y compris hors de la francophonie : « allée ». Sorties du jardin pour sillonner les territoires depuis le 16ème siècle, elles ont en commun, quelles que soient par ailleurs leurs fonctions pratiques ou techniques, d’avoir aussi été plantées pour mettre en valeur, embellir, marquer le territoire.

Patrimoine culturel,

avec leur code d’aménagement qui nous vaut la régularité de leur colonnade et leur voûte, les allées sont aussi des corridors biologiques et des habitats dont le rôle important pour la biodiversité a été documenté lors de la conférence internationale Infra Eco Network Europe à Lyon en 2016. Elles sont aussi sources d’aménités, au nombre desquelles leur intérêt paysager, leur contribution au bien-être et à la sécurité routière et leur intérêt pour l’environnement, notamment en matière de températures, de dépollution et de régulation hydrique. Ce sont ces trois aspects :

  • patrimoine culturel (C)
  • contribution à la biodiversité (B)
  • aménités (A)

qui fondent d’ailleurs la protection des allées instaurée par l’article L. 350-3 du code de l’environnement, un triple fondement qui doit guider l’action.

La Journée Européenne des Allées,

le 20 octobre, a pour objectif de mettre en lumière ce patrimoine et de contribuer à sa préservation.  Pour sa 3ème édition, la Journée Européenne des Allées coïncide cette année avec la première Journée internationale du paysage du Conseil de l’Europe, pour laquelle les autorités locales sont invitées à célébrer le paysage en tant que « composante essentielle du cadre de vie des populations, expression de la diversité de leur patrimoine commun culturel et naturel, et fondement de leur identité » (« Message de Brno », Ateliers de la Convention européenne du paysage - septembre 2017).

Les actions programmées à l’occasion de la #JEA (European Avenue Day #EAD) sont diverses, modestes ou plus ambitieuses, symboliques ou concrètes. Toutes montrent en tout cas l’attachement de la population à cette composante majeure des paysages européens.

La #JEA2017 sera marquée par le  lancement d’un espace web collaboratif, Wikiallee, outil de mémoire collective européenne en même temps qu’outil pour la construction d’une Europe citoyenne et d’un réseau écologique paneuropéen. Fruit du programme de Résidence internationale de paysagistes de la Villa Le Nôtre, à Versailles, en collaboration avec le Bureau du Paysage du Colegio de Arquitectos de Cataluña, il permettra d’inventorier les allées, qu’elles soient bien conservées ou qu’elles subsistent à l’état de vestiges très partiels.

En Allemagne,

comme chaque année depuis 2008, le lauréat du concours photographique et le nom de l’« allée de l’année » seront dévoilés par les Amis de la Terre Allemagne. Comme chaque année également, un évènement cycliste avec le « Tour d’Allée Rügen » est organisé à cette occasion. Autre évènement récurrent, la plantation d’arbres en allées : cette année, avec les ministres concernés, des acteurs du tourisme et des enfants des écoles, l’association naturaliste SDW et l’ADAC (3ème automobile-club mondial) planteront des arbres en regarni aux deux extrémités de la Deutsche Alleenstraße, itinéraire touristique de 2900 km. Une table-ronde aura lieu à cette occasion.

En République Tchèque,

l’association Arnika échelonne, comme à l’accoutumée, plusieurs actions jusqu’en novembre, avec le vote pour « l’allée de l’année », une conférence publique sur les allées à Prague, une visite commentée d’allées avec la radio et la plantation d’une nouvelle allée.

En Italie,

sous le patronage de la région du Piémont, une conférence sur l’avenir des allées italiennes est organisée par la fédération Legambiente, avec la participation, notamment, des présidents de l’Observatoire du paysage du Montferrat et de l’Adige, de l’Académie d’agriculture de Turin, et de la Société italienne d’arboriculture. Elle sera suivie par le remise des prix de la première édition du concours récompensant, à l’instar du « prix des allées » français organisé par la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France), les meilleures actions pour la préservation des allées.

En France,

la diversité des actions est également de mise. En voici quelques exemples :

  • la Journée Européenne des Allées sera évoquée dans le cadre du séminaire de restitution des projets de recherche appliquée ITTECOP organisé par le ministère de la Transition écologique et solidaire et l’ADEME les 19 et 20 octobre à Paris
  • les Conseils départementaux de Haute-Garonne et de Seine-et-Marne, respectivement lauréats en 2016 et 2017 du « prix des allées » organisé par la SPPEF, communiqueront sur leurs actions et projets (détaillés, pour la Haute-Garonne, dans la revue RGRA n°948, septembre 2017)
  • la commune de St-Maurice-d’Ibie (Ardèche), également lauréate 2017 du « prix des allées » fêtera son succès en organisant une soirée de lecture centrée sur l’arbre
  • l’association Pelouse et Environnement de Montgeron (95), lauréate 2016, organise une rencontre autour du thème de l’arbre et des allées en milieu urbain, avec notamment un atelier inventaire « Montgeron et ses allées d’arbres »
  • à Dinan, le maire, avec la SAMB (Société des Amis du Musée et de la Bibliothèque), lancera le programme de restauration de la Promenade de la Fontaine des Eaux, une allée de tilleuls qui fête son bicentenaire. Avant les plantations prévues en 2018, un banc restauré, attestant de l’usage social de cette promenade, sera dévoilé
  • l’ASSPAR (Association pour la protection des arbres en bord des routes) appelle à un rassemblement pour alerter sur le risque de disparition des allées de Condom.

Les différentes initiatives sont documentées chaque année par une galerie photo à l’adresse www.flickr.com/photos/europeanavenueday. (les photos de ces initiatives sont envoyées à EuropeanADay@european-avenues.eu).

 

Pour en savoir plus

Cabinet All(i)ée

  • Chantal Pradines
  • Ingénieur Centrale Paris. Expert indépendant auprès du Conseil de l’Europe
  • Tél. 03 29 06 78 50
  • chantal.pradines@centraliens.net

Chantal Pradines est ingénieur diplômée de l’École Centrale de Paris. Après avoir travaillé dans les travaux publics et la communication, elle a créé le cabinet All(i)ée en 2008 pour oeuvrer à la promotion des allées d’arbres en France et en Europe. Expert auprès du Conseil de l'Europe dans le cadre des travaux sur la Convention Européenne du Paysage, elle a à son actif une centaine d’articles et de communications dans des revues françaises et internationales et dans des congrès et séminaires dans une dizaine de pays d’Europe. Elle apporte son soutien aux différents acteurs, institutionnels ou privés, en Europe. Elle préside le jury du « Prix des allées » de la SPPEF depuis 2016.

Références

Quelques liens et références utiles :

  • http://www.sppef.fr/2015/09/22/concours-allees-darbres/
  • http://www.arquitectes.cat/iframes/wikiallee/wikiallee2/maps/index_fr.html
  • https://alejroku.cz/2017
  • http://www.legambientevaltriversa.it/wp-content/uploads/2017/05/Brochure-concorso-alberate-2017.pdf
  • http://www.allee-des-jahres.de/
  • Brückmann, K. (éd). : Avenues in Europe. Yesterday, today and tomorrow. 2015
  • Pradines, Ch.: Infrastructures routières : les allées d’arbres dans le paysage in Facettes du paysage.
  • Réflexions et propositions pour la mise en oeuvre de la Convention européenne du paysage. Editions du Conseil de l'Europe, 2012, p. 117-196 (disponible en ligne sur le site du Conseil de l’Europe)
  • Pradines, Ch. : Les arbres de bord de route et la sécurité routière. Texte intégral de la présentation au Congrès Belge de la Route, 2013, www.abr-bwv.be/sites/default/files/01_7%20Pradines.pdf
  • Pradines, Ch. : L'allée d'arbres : route touristique par excellence ? Rétro Tourisme - Automobilisme, Patrimoine & Transports, n° 3, 2015, p. 44-47
  • Pradines, Ch. : Des allées dans le jardin Europe : les routes bordées d’arbres. Sites & Monuments, n° 222, 2015, p. 33-41
  • Pradines, Ch. : Forgiving Roads : Regulations Threatening Tree-lined Routes in Tree-lined Routes and the Linear Forest. A new vision of connected landscapes. Treework Environmental Practice, Treework
  • Seminar 20, 2015 www.treeworks.co.uk/wp-content/uploads/2015/11/Forgiving-Roads-Regulations- Threatening-Tree-lined-Routes-2015.pdf
  • Pradines, Ch. : Prix « Allées d’arbres » 2016. Sites & Monuments, n° 223, 2016, p. 60-66
  • Pradines, Ch. : Avenue trees: a wealth of red list species, but still too little specific studies concerning tree lined transport infrastructures. 5th IENE International Conference on Ecology and Transportation.
  • Integrating Transport Infrastructure with Living Landscapes. Lyon, 2016 http://postconf2016.iene.info/media/429-944-1-PB.pdf
  • Pradines, Ch. : Nouvelle protection française des allées d’arbres. Revue Générale des Routes et de l’Aménagement n° 948, 2017, p. 24-29.