Espèces invasives : des arbres européens en Chine

Aujourd’hui, la majorité des espèces exotiques introduites en Europe viennent d’Asie. Les scientifiques travaillent à mettre au point des méthodes de détection précoce des espèces potentiellement dangereuses pour les forêts européennes.

« La majorité des espèces récemment arrivées en Europe viennent d’Asie, en particulier celles colonisant les essences forestières. Entre 2000 et 2008, 57 % des insectes xylophages envahissants étaient originaires d’Asie. Ce continent a détrôné l’Amérique du Nord en tant que pourvoyeur d’espèces invasives, tous groupes confondus, vers l’Europe »,explique Alain Roques, directeur de l’unité de Zoologie forestière à l’inra d’Orléans.

Roques« En général, ces ravageurs ou parasites ne font aucun dégât dans leur pays d’origine. Soit qu’ils ont leurs ennemis naturels, soit que les espèces-hôtes sont plus résistantes. À partir de ce constat, nous avons planté des arbres ‘sentinelles’ en Asie : cyprès, hêtres, charmes, sapins et trois espèces de chênes. Au total sept essences communes aux forêts d’Europe. Mais nous regrettons de ne pas avoir obtenu d’autorisations pour les pins ». Ces travaux ont été réalisés dans le cadre d’un projet européen (PRATIQUE) dont Alain Roques a coordonné la partie française. Plus d'information et sources sous : inra.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.