Journée européenne des allées 2017

Les allées d’arbres sont ces voies – chemins, routes, rues, mais aussi canaux – bordés d’alignements d’arbres plantés de manière régulière, qui marquent avec force les paysages européens. Toutes ces allées sont liées à l’art du jardin « à la française », qui leur a donné leur nom, y compris hors de la francophonie : « allée ». Sorties du jardin pour sillonner les territoires depuis le 16ème siècle, elles ont en commun, quelles que soient par ailleurs leurs fonctions pratiques ou techniques, d’avoir aussi été plantées pour mettre en valeur, embellir, marquer le territoire.

Patrimoine culturel,

avec leur code d’aménagement qui nous vaut la régularité de leur colonnade et leur voûte, les allées sont aussi des corridors biologiques et des habitats dont le rôle important pour la biodiversité a été documenté lors de la conférence internationale Infra Eco Network Europe à Lyon en 2016. Elles sont aussi sources d’aménités, au nombre desquelles leur intérêt paysager, leur contribution au bien-être et à la sécurité routière et leur intérêt pour l’environnement, notamment en matière de températures, de dépollution et de régulation hydrique. Ce sont ces trois aspects :

  • patrimoine culturel (C)
  • contribution à la biodiversité (B)
  • aménités (A)

qui fondent d’ailleurs la protection des allées instaurée par l’article L. 350-3 du code de l’environnement, un triple fondement qui doit guider l’action.

La Journée Européenne des Allées,

le 20 octobre, a pour objectif de mettre en lumière ce patrimoine et de contribuer à sa préservation.  Pour sa 3ème édition, la Journée Européenne des Allées coïncide cette année avec la première Journée internationale du paysage du Conseil de l’Europe, pour laquelle les autorités locales sont invitées à célébrer le paysage en tant que « composante essentielle du cadre de vie des populations, expression de la diversité de leur patrimoine commun culturel et naturel, et fondement de leur identité » (« Message de Brno », Ateliers de la Convention européenne du paysage - septembre 2017).

Les actions programmées à l’occasion de la #JEA (European Avenue Day #EAD) sont diverses, modestes ou plus ambitieuses, symboliques ou concrètes. Toutes montrent en tout cas l’attachement de la population à cette composante majeure des paysages européens.

La #JEA2017 sera marquée par le  lancement d’un espace web collaboratif, Wikiallee, outil de mémoire collective européenne en même temps qu’outil pour la construction d’une Europe citoyenne et d’un réseau écologique paneuropéen. Fruit du programme de Résidence internationale de paysagistes de la Villa Le Nôtre, à Versailles, en collaboration avec le Bureau du Paysage du Colegio de Arquitectos de Cataluña, il permettra d’inventorier les allées, qu’elles soient bien conservées ou qu’elles subsistent à l’état de vestiges très partiels.

En Allemagne,

comme chaque année depuis 2008, le lauréat du concours photographique et le nom de l’« allée de l’année » seront dévoilés par les Amis de la Terre Allemagne. Comme chaque année également, un évènement cycliste avec le « Tour d’Allée Rügen » est organisé à cette occasion. Autre évènement récurrent, la plantation d’arbres en allées : cette année, avec les ministres concernés, des acteurs du tourisme et des enfants des écoles, l’association naturaliste SDW et l’ADAC (3ème automobile-club mondial) planteront des arbres en regarni aux deux extrémités de la Deutsche Alleenstraße, itinéraire touristique de 2900 km. Une table-ronde aura lieu à cette occasion.

En République Tchèque,

l’association Arnika échelonne, comme à l’accoutumée, plusieurs actions jusqu’en novembre, avec le vote pour « l’allée de l’année », une conférence publique sur les allées à Prague, une visite commentée d’allées avec la radio et la plantation d’une nouvelle allée.

En Italie,

sous le patronage de la région du Piémont, une conférence sur l’avenir des allées italiennes est organisée par la fédération Legambiente, avec la participation, notamment, des présidents de l’Observatoire du paysage du Montferrat et de l’Adige, de l’Académie d’agriculture de Turin, et de la Société italienne d’arboriculture. Elle sera suivie par le remise des prix de la première édition du concours récompensant, à l’instar du « prix des allées » français organisé par la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France), les meilleures actions pour la préservation des allées.

En France,

la diversité des actions est également de mise. En voici quelques exemples :

  • la Journée Européenne des Allées sera évoquée dans le cadre du séminaire de restitution des projets de recherche appliquée ITTECOP organisé par le ministère de la Transition écologique et solidaire et l’ADEME les 19 et 20 octobre à Paris
  • les Conseils départementaux de Haute-Garonne et de Seine-et-Marne, respectivement lauréats en 2016 et 2017 du « prix des allées » organisé par la SPPEF, communiqueront sur leurs actions et projets (détaillés, pour la Haute-Garonne, dans la revue RGRA n°948, septembre 2017)
  • la commune de St-Maurice-d’Ibie (Ardèche), également lauréate 2017 du « prix des allées » fêtera son succès en organisant une soirée de lecture centrée sur l’arbre
  • l’association Pelouse et Environnement de Montgeron (95), lauréate 2016, organise une rencontre autour du thème de l’arbre et des allées en milieu urbain, avec notamment un atelier inventaire « Montgeron et ses allées d’arbres »
  • à Dinan, le maire, avec la SAMB (Société des Amis du Musée et de la Bibliothèque), lancera le programme de restauration de la Promenade de la Fontaine des Eaux, une allée de tilleuls qui fête son bicentenaire. Avant les plantations prévues en 2018, un banc restauré, attestant de l’usage social de cette promenade, sera dévoilé
  • l’ASSPAR (Association pour la protection des arbres en bord des routes) appelle à un rassemblement pour alerter sur le risque de disparition des allées de Condom.

Les différentes initiatives sont documentées chaque année par une galerie photo à l’adresse www.flickr.com/photos/europeanavenueday. (les photos de ces initiatives sont envoyées à EuropeanADay@european-avenues.eu).

 

Pour en savoir plus

Cabinet All(i)ée

  • Chantal Pradines
  • Ingénieur Centrale Paris. Expert indépendant auprès du Conseil de l’Europe
  • Tél. 03 29 06 78 50
  • chantal.pradines@centraliens.net

Chantal Pradines est ingénieur diplômée de l’École Centrale de Paris. Après avoir travaillé dans les travaux publics et la communication, elle a créé le cabinet All(i)ée en 2008 pour oeuvrer à la promotion des allées d’arbres en France et en Europe. Expert auprès du Conseil de l'Europe dans le cadre des travaux sur la Convention Européenne du Paysage, elle a à son actif une centaine d’articles et de communications dans des revues françaises et internationales et dans des congrès et séminaires dans une dizaine de pays d’Europe. Elle apporte son soutien aux différents acteurs, institutionnels ou privés, en Europe. Elle préside le jury du « Prix des allées » de la SPPEF depuis 2016.

Références

Quelques liens et références utiles :

  • http://www.sppef.fr/2015/09/22/concours-allees-darbres/
  • http://www.arquitectes.cat/iframes/wikiallee/wikiallee2/maps/index_fr.html
  • https://alejroku.cz/2017
  • http://www.legambientevaltriversa.it/wp-content/uploads/2017/05/Brochure-concorso-alberate-2017.pdf
  • http://www.allee-des-jahres.de/
  • Brückmann, K. (éd). : Avenues in Europe. Yesterday, today and tomorrow. 2015
  • Pradines, Ch.: Infrastructures routières : les allées d’arbres dans le paysage in Facettes du paysage.
  • Réflexions et propositions pour la mise en oeuvre de la Convention européenne du paysage. Editions du Conseil de l'Europe, 2012, p. 117-196 (disponible en ligne sur le site du Conseil de l’Europe)
  • Pradines, Ch. : Les arbres de bord de route et la sécurité routière. Texte intégral de la présentation au Congrès Belge de la Route, 2013, www.abr-bwv.be/sites/default/files/01_7%20Pradines.pdf
  • Pradines, Ch. : L'allée d'arbres : route touristique par excellence ? Rétro Tourisme - Automobilisme, Patrimoine & Transports, n° 3, 2015, p. 44-47
  • Pradines, Ch. : Des allées dans le jardin Europe : les routes bordées d’arbres. Sites & Monuments, n° 222, 2015, p. 33-41
  • Pradines, Ch. : Forgiving Roads : Regulations Threatening Tree-lined Routes in Tree-lined Routes and the Linear Forest. A new vision of connected landscapes. Treework Environmental Practice, Treework
  • Seminar 20, 2015 www.treeworks.co.uk/wp-content/uploads/2015/11/Forgiving-Roads-Regulations- Threatening-Tree-lined-Routes-2015.pdf
  • Pradines, Ch. : Prix « Allées d’arbres » 2016. Sites & Monuments, n° 223, 2016, p. 60-66
  • Pradines, Ch. : Avenue trees: a wealth of red list species, but still too little specific studies concerning tree lined transport infrastructures. 5th IENE International Conference on Ecology and Transportation.
  • Integrating Transport Infrastructure with Living Landscapes. Lyon, 2016 http://postconf2016.iene.info/media/429-944-1-PB.pdf
  • Pradines, Ch. : Nouvelle protection française des allées d’arbres. Revue Générale des Routes et de l’Aménagement n° 948, 2017, p. 24-29.