Archives par mot-clé : pathogen

Chancre coloré du platane

Un arrêté ministériel rends la lutte contre la propagation du chancre coloré obligatoire. Désinfection obligatoire des outils pour toute intervention sur, ou à proximité de platanes, sur tout le territoire national.

Documents supplémentaire

  • Un Cahier des Clauses Techniques Particulières pour connaitre les procédures de réalisation des chantiers d’abattage   -   Télécharger le CCTP
  • Un GUIDE DES BONNES PRATIQUES relatif à la lutte contre Ceratocystis platani, pour une gestion plus globale du chancre coloré   -  Télécharger le guide
  • Déclaration de plantation ‘Vallis clausa’   -   Télécharger
  • Liste des produits de DESINFECTION homologués (novembre 2012) -   Télécharger
  • Liste des produits de DEVITALISATION homologués (novembre 2012)   -   Télécharger

 

Source: http://www.arbres-caue77.org/

Les nouvelles maladies qui contaminent les arbres de France

Conférence de Céline MAGEN – Responsable du pôle plantes ornementales de la Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles d’Ile de France (FREDON IdF)

  • 17.12.15, 9:15-12:30
  • 77 Rue de Tournezy, 77590 Bois-le-Roi, France

La généralisation et la mondialisation des échanges, les escapades touristiques au 4 coins de la planète, le réchauffement climatique, sont autant d’aubaines pour la propagation des dangers phytosanitaires. Qu'ils proviennent des pays nordiques, asiatiques, outre atlantiques, qu'ils voyagent dans les bagages, les emballages, dans la terre dans les roues des engins de transports, ou dans les avions, les organismes nuisibles aux végétaux se déplacent aussi vite que nos moyens technologiques le permettent. Leur implantation et leur prolifération dans un nouveau territoire ne dépendent alors que de la combinaison favorable de facteurs climatiques et environnementaux.

Le terme de dangers phytosanitaires est évocateur, car s’ils se développent grâce aux végétaux, ces organismes peuvent avoir des conséquences bien plus larges : danger pour la santé humaine ou animale, pour les cultures et le patrimoine végétal, pour la biodiversité et, par extension, pour l’économie et le cadre de vie.
Les espaces publics, naturels comme urbains, sont de plus en plus concernés par la problématique des espèces envahissantes et nuisibles.

Plus d'info et inscription !

Identification du Verticillium

Le genre « Verticillium » regroupe de très nombreuses espèces. L'une d'entre elles occasionne particulièrement des dégâts : Verticillium dahliae . Les végétaux touchés sont aussi bien des arbres forestiers ou d'ornement (érable, tilleul, prunus ...) des arbres de production fruitière (olivier, abricotier ...), des arbustes, des fleurs, des grandes cultures (pomme de terre, houblon, tournesol, colza ...) ou des cultures maraîchères (tomates, fraises, melons …).

On peut retrouver ce Verticillium dans le végétal ou le bois  sous forme mycélienne et conidienne et dans le sol  sous forme de microsclérotes. Ainsi, une terre végétale contenant des microsclérotes de Verticillium dahliae  peut contaminer le végétal qui y sera planté en germant puis en pénétrant dans ses racines.

Entre d'autres, la societé Alcina a développé des méthodes spécifiquement adaptées à la problématique de V. dahliae  afin de diagnostiquer sa présence dans les tissus végétaux atteints mais aussi pour rechercher les microsclérotes dans un sol avant plantation.

Les techniques d'analyse utilisées basées sur la détection de l'ADN permettent de détecter spécifiquement de faibles quantités d'ADN de ce champignon, ce qui en fait une méthode très sensible.